Qu'est-ce que le croisement de la ligne médiane?

Le croisement de la ligne médiane


Le croisement de la ligne médiane
Dans l’infolettre de septembre, nous avons abordé le sujet de la latéralité. Nous mentionnions que l’installation de la dominance manuelle (le fait d’être droitier ou gaucher) était reliée au croisement de la ligne médiane. Aujourd’hui, nous allons nous attarder un peu plus sur ce sujet.

Qu’est-ce que le croisement de la ligne médiane?
La ligne médiane est une ligne imaginaire qui sépare notre corps en deux moitiés, soit le côté droit et le côté gauche. Son croisement est la capacité à traverser un de nos membres de l’autre côté de celle-ci. Par exemple : de prendre un verre situé à ma gauche avec ma main droite.

Pourquoi est-ce important?
Ce croisement vous apparaît peut-être anodin étant donné que nous le faisons tous les jours sans même nous en apercevoir, mais il aide à développer la coordination bilatérale qui est l’habileté à utiliser les 2 côtés de notre corps ensemble et la dominance manuelle. Ce croisement permet la connexion et la différenciation des 2 côtés de notre cerveau.
Il est également important pour développer les habiletés dans plusieurs activités de la vie quotidienne et de loisir. Voici quelques exemples où le croisement de la ligne médiane est nécessaire :

  • À l’habillage, pour enlever mon chandail, avec ma main droite je tiens ma manche gauche pour sortir mon bras.
  • Au brossage des dents, je prends ma brosse de la main droite et je brosse mes dents à gauche.
  • À l’écriture, je pars de la gauche de la feuille vers la droite en passant par mon centre.
La coordination bilatérale et le croisement à travers le développement de l’enfant
  • De 0 à 3 mois, les mouvements du bébé sont asymétriques. C’est-à-dire que ses bras et jambes bougent de façon différente sans véritable coordination entre eux.
  • Entre 3 et 7 mois, ce sont les patrons de mouvements symétriques qui prédominent. Les 2 mains font la même chose. C’est à ce moment que bébé commence à attraper un objet avec ses 2 mains et le porter à sa bouche pour le découvrir. Le contrôle de ce mouvement est supporté par une bonne stabilité à l’épaule. À cette étape, les mains se rencontrent sur la ligne médiane.
  • Vers 7 mois, l’enfant peut tenir un objet dans chaque main et les cogner ensemble. Il ne croise pas encore : il prend un objet à droite avec sa main droite et à gauche avec sa main gauche.
  • Vers 10 mois, il ramène aussi les mains vers son centre en étant capable de taper des mains.
  • Vers 9-10 mois, il parvient peu à peu à croiser sa ligne médiane pour aller chercher un objet dans l’autre « hémicorps », c’est-à-dire à droite avec sa main gauche et à gauche avec sa main droite.
À 10 mois, l’utilisation des 2 mains pour faire des mouvements différents s’installe. Bébé peut tenir un objet d’une main et manipuler une partie de l’objet de l’autre
De 1 an à 2 ans, l’enfant peut fréquemment utiliser les 2 mains de façon différenciée simultanément avec une bonne coordination de l’ensemble.

Vers 3-4 ans, l’enfant peut utiliser la main opposée pour faire une activité hautement différenciée. Par exemple : d’une main, prendre les ciseaux, les ouvrir et les fermer et de l’autre main, tenir le papier et le déplacer pour bien découper sur une d’une main, tenir une bouteille et dévisser le couvercle avec l’autre.


Comment puis-je remarquer que l'enfant ne croise pas? Quel est l’impact de cette difficulté?
1.  Mon enfant a 4 ans et change son outil (crayon, ciseaux) de main lorsqu’il fait une tâche d’écriture, de coloriage, de tracé ou de découpage. En fait, il évite de croiser le centre de son corps : il utilise sa main droite lorsqu’il colore à droite et transfère son crayon de main pour aller colorier à gauche. Il commence aussi une tâche avec la main se situant la plus près de l’objet : il prend son ustensile de la main droite lorsqu’il est à droite de son assiette et avec la gauche lorsqu’il est à gauche.
Conséquence possible : une lenteur et un manque d’organisation dans la tâche. De plus, il ne développe pas l’endurance et les habiletés de sa main préférentielle, car il change constamment.
2.  Mon enfant n’a pas établi sa dominance manuelle. Il a 4-5 ans et nous ne savons pas s’il est gaucher ou droitier.
Conséquence possible: retard dans la manipulation des différents outils scolaires (crayon, ciseaux).
3.  Lorsqu’il trace une ligne d’un côté à l’autre d’une feuille, il change de main au centre ou évite de croiser la ligne médiane en faisant une rotation avec tout son corps (ajustement postural exagéré).
Conséquence possible: il déploie plus d’effort pour exécuter la tâche et les mouvements sont davantage saccadés.
4.  Mon enfant a entre 3 et 4 ans et ne réussit pas à tracer en croisant les lignes pour faire une croix (+) ou un X sur une feuille. Il dessine 4 traits au lieu de 2.
Conséquence possible : une difficulté à reproduire des formes et des lettres.
5.  Mon enfant a de la difficulté de coordination bilatérale dans les activités motrices globales telles que botter un ballon, sauter à la marelle (6 ans), à la corde à danser (6-7 ans), faire des « jumpings jacks » (7 ans), etc.
Conséquence possible : une difficulté dans les différents sports.
Quand référer et vers qui se diriger?
Vous reconnaissez un élève, un enfant dans votre entourage ou votre enfant dans les items cités ci-haut? Il est peut-être approprié de consulter en ergothérapie. L’ergothérapeute est un professionnel de la santé qui peut évaluer et stimuler les habiletés de l’enfant qui a des difficultés reliées à une absence ou un évitement du croisement de la ligne médiane pour favoriser l’émergence du croisement. À travers le jeu, il pourra agir dans le plaisir!

À propos de l’auteure : Marie-Josée Champagne, ergothérapeute depuis 2006. Elle fait partie de l’équipe du CREDE depuis 2007 et de l’équipe GER depuis peu. Elle est l’auteure de plusieurs Ergotrucs. Elle a développé une expertise dans les interventions en milieu scolaire et auprès de la clientèle ayant un TAC, des difficultés en motricité fine et des difficultés d’intégration sensorielle.
À propos de nous : Le Groupe Ergo Ressources est un regroupement de 11 cliniques présentes dans la grande région de Montréal et la Capitale nationale. Nous desservons les enfants depuis 20 ans maintenant.

Commentaires

Articles les plus consultés