Pourquoi le Protocole Wilbarger doit-il être fait sous supervision d'un ergothérapeute?

Par Karine Maheux, ergothérapeute

Le protocole de Wilbarger, maintenant appelé Technique de Proprioception et de Pression Profonde (TPPP) a été créé par Madame Patricia Wilbarger, ergothérapeute, afin de normaliser l’hyperréactivité sensorielle. Le principe à la base de ce protocole est d’offrir une stimulation proprioceptive régulière pour favoriser l’autorégulation esprit-cerveau-corps. 


Le protocole vise notamment :

  • L’amélioration de l’attention et de la concentration.
  • La diminution des défenses tactiles.
  • L'amélioration du comportement lors de transitions.
  • L'amélioration de la coordination et de l'équilibre.  

Il s’inscrit dans le cadre d’une diète sensorielle bien spécifique, établie selon les besoins de l’enfant. Il n’est donc pas une diète en lui seul. 
 
Il s’agit de pressions profondes appliquées sur le corps à l’aide d’une brosse chirurgicale spécifique, suivi de compressions articulaires. La technique de massage et de compression est bien précise.  Elle doit être exécutée avec rigueur puisque ce type de stimulation a un effet direct sur le cerveau et sa capacité/incapacité d’apaisement. C’est pour cette raison qu’il est fortement recommandé que l’enseignement de la méthode, le suivi ainsi que le choix de la brosse à utiliser pour le massage soient faits par un ergothérapeute expérimenté. Une séance d’enseignement se déroule en règle générale comme suit :

  • Démonstration de la technique au parent; il arrive que la démonstration soit faite en massant l’enfant puisque cela permet également de voir sa réaction.
  • Thérapeute exécute le massage sur le parent.
  • La parent s'exerce sur le thérapeute.
  • L'enseignement du massage au parent peut prendre jusqu'à 50 à 60 minutes. 



L’ergothérapeute s’assure que le parent maîtrise parfaitement le massage avant de lui permettre de le faire sur l’enfant. Certains éléments sont à surveiller lorsqu’on fait le massage :
  • La position de la brosse sur le corps.
  • La pression appliquée sur la brosse.
  • Le mouvement de la brosse sur le corps.
  • Le nombre de répétitions du mouvement sur les différents segments du corps. 
  • Les parties du corps que l'on évite de masser.
  • Le choix de la brosse. 



Ce sont tous des éléments qui influencent la réussite ou l’échec du protocole. Un massage fait de façon inadéquate (ex : sans appliquer la pression suffisante, en accrochant la peau, en chatouillant avec les poils de la brosse par  inadvertance) aura pour effet de sur-stimuler le système tactile. Un effet de surcharge et une désorganisation de l’enfant pourraient s’en suivre. L’enfant serait alors pris avec un mal-être, il pourrait être facilement irritable, d’une humeur maussade et beaucoup plus réactif. 


Une fois le protocole bien compris et maîtrisé par le parent, celui-ci peut être débuté. L’ergothérapeute s’assure alors de faire un suivi étroit avec le parent. Les communications sont fréquentes dans les premiers jours et poursuivies tout au long du traitement. Les comportements et les réactions de l’enfant seront observés de façon particulière afin de valider que le protocole est bien exécuté et que les effets positifs du traitement sont bien présents. 


L’ergothérapeute dictera ensuite quand et comment cesser le protocole. Le « sevrage » est aussi une étape importante du protocole, qui doit être fait de selon les recommandations du thérapeute.

Le protocole devrait être une expérience agréable et sans douleur pour l’enfant. 


N’oubliez pas que cette technique s’inscrit dans le cadre d’une diète sensorielle bien précise et déterminée avec l’ergothérapeute. 


Si elle est bien faite, cette technique a mainte fois démontré ses bienfaits chez plusieurs enfants qui la réclament même. Appliquée inadéquatement, elle entraîne l’effet contraire à ce qui est recherché. Voilà pourquoi il peut être risqué d’appliquer cette technique sans soutien d’un thérapeute qualifié. 


Et surtout, n’hésitez pas à nous contacter. Nous pouvons vous offrir des services adaptés à votre réalité; évaluation, suivi ou consultation. Au plaisir de vous servir!



Nos cliniques: Blainville(450-970-1522), Delson(450-467-3513), McMasterville(450-467-3513) et Vaudreuil-Dorion(450-455-3244) www.ger-ergo.com 

Commentaires

Articles les plus consultés