C’est le temps des citrouilles, travaillons les hypersensibilités!



Que j’aime cette période de l’année! Ayant la chance d’habiter dans une région entourée d’arbres et de verdure, c’est un délice pour les yeux à chaque déplacement! 

Qui dit couleur d’automne, dit orange citrouille. La tradition veut que nous préparions, pour la fête Halloween, des citrouilles que l’on vide pour y mettre une chandelle qui illuminera les trous que nous avons faits pour la décorer. 

Pourquoi ne pas profiter de cette tradition pour travailler avec nos enfants, la motricité fine et les hypersensibilités. Même les grands de 10 à 12 ans se laissent prendre à la préparation de cette fête. Il est important à cet âge de continuer à travailler les acquis, car certaines consolidations ne sont pas encore faites. 

Voici une activité à faire avec les enfants de 12 mois à 12 ans. Évidemment il faut adapter le niveau d’exigence et chacun y développera ces habiletés.

Premièrement vider la citrouille, même si on ne lui fera pas d’œil, de nez ou de sourire avec un couteau. Il est obligatoire de la vider avec les mains et non avec des ustensiles. Si votre enfant a beaucoup de difficultés et un dégoût prononcé, c’est fort probablement parce qu’il présente une hypersensibilité tactile (voir mon billet Il préfère la piscine à la plage, c’est plus propre). À ce moment, vous pouvez l’assister en vidant avec lui la citrouille. Exagérez votre expression, riez et faites des blagues pour démontrer à l’enfant que cela peut-être agréable. S’il refuse, continuer de le faire seul sans trop insister. Vous pourriez lui faire toucher la texture de façon détournée, par exemple lui demander de déplacer, en la poussant la montagne que vous avez faite avec l’intérieur de la citrouille. Vous pouvez aussi lui demander de n’en prendre qu’une poignée et de vous la donner. S’il y parvient, félicitez-le. Personnellement j’ai tendance à faire semblant d’être dégouté aussi, l’enfant veut naturellement m’aider et s’amuse bien de mon dégoût. Si plusieurs enfants participent à l’activité, cela aidera l’hypersensible à s’engager, car il voit que les autres ont du plaisir. Parlant de plaisir, c’est l’élément numéro 1, si l’enfant a une expression de peur dans le visage et que malgré une certaine insistance douce, il ne veut pas, n'allez pas plus loin, cela veut dire que c’est trop pour lui. Nous voulons qu’il associe l’activité avec plaisir, sinon son cerveau l’interprétera comme une expérience négative et il s’en rappellera longtemps. Vaut mieux, à ce moment, cesser l’activité et la reprendre la semaine suivante ou l’année suivante selon l’ampleur de la réaction de l’enfant. 

Lorsque vous avez fini de vider la citrouille, vous pouvez trier les graines en les prenant entre le pouce et l’index (cette position est très importante dans la préhension du crayon). Pour l’enfant de 4 ans et plus, il peut en prendre plus d’une en les glissant à l’intérieur de sa main. Essayez qu’il en prenne 10 pour l’enfant de 4 ans et 15 pour l’enfant de 5 ans et plus. Faites-lui déposer les graines de citrouille une par une dans un bol pour séparer les graines des filaments. Attention, ce sera difficile, car les graines glissent.

Et vous voilà prêt pour faire rôtir les graines de citrouille. Pour ce faire, vous devez les rincer et les placer entre deux feuilles d’essuie-tout pour absorber le surplus d’eau. Faites rôtir sur une plaque à cuisson à 175 o C (350F) de 20 à 30 minutes. Assaisonner au goût. 

Pendant ce temps, vous pouvez décorer votre citrouille. Que ce soit avec de la peinture (au doigt de préférence) ou en collant une panoplie de matériau qui n’a de limite que votre imagination!


Vous êtes en manque d’idée pour décorer votre citrouille? Si vous êtes de la région de Montréal, un détour au Jardin botanique pour voir le bal des citrouilles remplira votre sac d’idée en plus de vous faire profiter de cette agréable fête.

Joyeuse Halloween. 

Si votre enfant semble présenter une hypersensibilité tactile, un ergothérapeute travaillant avec la théorie de l'intégration sensorielle pourra vous aider. 


Vu au Jardin de Botanique de Montréal
Vu au Jardin Botanique de Montréal









Commentaires

Articles les plus consultés