Conte de Noël: l'année d'une nouvelle tradition


Pauline a trois enfants et huit petits-enfants, sa liste de cadeaux est longue.
Les allées du magasin sont bondées d’acheteurs pressés de compléter leurs achats, une liste dans une main, une calculatrice dans l’autre. Pauline se promène en se baignant de l’atmosphère des Fêtes, juste pour le plaisir.
Elle frissonne à l’évocation du réveillon suivi du dépouillement du sapin. Noël est important pour sa famille. Pour elle, rien n’est plus agréable que de contempler les petits qui jouent avec leurs cadeaux et de relaxer avec un bon café – arrosé - en main.
***
Pourtant, cette année qui se termine aura été la première d’une nouvelle tradition familiale. En mars, Charlélie a reçu un diagnostic troublant : déficit de l'attention et dyspraxie. Pour la parenté, ce fut un choc. Bien sûr, le grand-oncle Maurice n’a jamais été ‘bon’ à l'école. Mais il a eu une vie satisfaisante en opérant une boutique de réparation de vélos malgré son handicap. Maurice est toujours heureux à 90 ans de jeter un coup d’œil aux vélos des enfants… !
Pauline était là lorsque le diagnostic tomba pour Charlélie. Les parents décidèrent d’obtenir, sans attendre, les traitements de Groupe Ergo Ressources pour leur fils. Jonglant avec trois enfants, deux emplois, deux écoles, les leçons privées de piano, les pratiques de soccer, ils en ont déjà plein les bras. Les horaires et les budgets sont serrés.
Pourtant, ils sont plus que présents pour aider les devoirs, plus qu’encourageants pour fêter les succès, plus que patients pour aider Charlélie. Pauline doit bien l’admettre : ce sont de vrais athlètes ces parents-là et eux aussi méritent d’être soutenus car chacun des petits succès de Charlélie en éducation physique, en lecture, en écriture, c’est aussi le résultat de leurs constants efforts.
***
Alors, une joyeuse remise en question a eu lieu autour de la piscine l’été dernier avec toute la famille réunie pour le grand Social aux fruits de mer annuel. Aider Charlélie était le thème de la journée. Chacun a apporté son idée pour garnir la cagnotte : vente de garage, levée de fonds au bureau avec vente de brownies sur l’heure du lunch… Maurice a même proposé de tenir une clinique de réparation de vélo mais il s’est endormi sur son idée !
Il a été décidé unanimement d’offrir un peu moins de cadeaux aux enfants pour Noël et de conserver les économies pour les traitements de Charlélie, et peut-être un jour pour d’autres enfants et petits-enfants qui en auront besoin, qui sait ? Notre bas de laine de Noël, c’est le nom que Pauline a trouvé pour cette nouvelle tradition familiale.
Une idée qui brille davantage, aux yeux de Pauline, que les décors illuminés du magasin.
***
 

 
L’équipe du Groupe Ergo Ressources vous souhaite un très joyeux Noël et n’hésitez pas à nous contacter en 2017.
Nouveauté :
Service gratuit de consultation téléphonique pour les enseignants
et éducateurs si votre école ou CPE se situe
à moins de 20 kilomètres de notre clinique.

Contactez-nous : www.ger-ergo.com
 

ÉCRIT PAR JH ROCH

Commentaires

Articles les plus consultés