Avez-vous lu le livre « Perdus sans la nature »? Je l’ai adoré et dévoré. J’ai même décidé que ce serait maintenant mon cadeau de naissance pour les bébés à venir de mon entourage. Il est publié aux éditions Québec Amérique par François Cardinal. 

J’ai beaucoup aimé ce livre, car il permet une réflexion sur les valeurs de notre société actuelle. Les enfants sont aujourd’hui tellement organisés, structurés, qu’ils ne savent plus s’organiser seuls. Combien de fois un enfant vous demande quoi faire en voiture s’il a oublié son jeu vidéo ou si le DVD de la voiture ne fonctionne pas? Regarder le paysage n’est pas une option à laquelle il a même pensé. Ils ne vont plus dehors et ne sont plus en contact avec la nature. On ne voit plus d’enfants qui jouent dans les rues, c’est désert! 

Se laisser aller à rêvasser ne fait plus partie du vocabulaire des parents et donc ne peut plus faire partie de celui des enfants. 

Ma recommandation du jour, après la lecture de ce livre. Organisez l’horaire de façon à mettre des plages où il est inscrit en grosses lettres « RIEN » et amusez-vous à faire découvrir à vos enfants vos jeux d’enfance. Pour vous rafraîchir la mémoire, voici des idées de jeux que vous faisiez autrefois :

  • Bataille d’oreiller = fou rire garanti
  • Au lac, trouver des têtards et les mettre dans un seau  
  • Jouer à plusieurs et non pas un ami à la fois, 
  • Se faire une maison derrière une grosse roche,
  • Avoir le droit de se promener seul en vélo lorsqu’il est en âge de le faire pour aller chez un ami et que le trajet est sécuritaire,
  • Se faire une soupe de sable, d’eau et de brin d’herbe,
  • Sauter le plus loin possible en se balançant. 
  • Laissez-les jouer seuls sans intervenir, et si vous trouvez qu'ils crient trop, envoyez-les dehors!!
S’il est très important de voir à la sécurité de nos enfants, il l’est tout autant de s’assurer de leur autonomie. Autonomie qu’ils pourront acquérir si on leur fait confiance et si leur horaire contient des périodes de jeux libres à faire « rien ». Un rien qu'ils pourront remplir de leur propre imaginaire.

Je vous invite à visiter le blog de François Cardinal : perdussanslanature.com

Commentaires

  1. On dirait que, nous les ex-enfants devenus parents, on a oublié le plaisir de perdre son temps... on n'a qu'à regarder notre propre rythme de vie!

    Excellent billet!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés